Comment rétablir un site WordPress bloqué en mode maintenance

Lorsque vous mettez à jour des fichiers racine de WordPress, des plugins ou un thème, il se peut que votre site WordPress reste bloqué en mode maintenance. Ce qu’il se passe, c’est que le site est resté bloqué en pleine mise à jour, ce qui a donc cassé la structure du site. Si vous êtes confronté à ce problème, pas de panique : c’est une erreur fréquente qui peut tout à fait être réparée sans altérer la qualité de votre site WordPress. Découvrez pourquoi votre site WordPress reste bloqué en mode maintenance, comment résoudre ce problème fréquent et comment l’éviter.

Benjamin Bueno CEO Textone & WordPress Pirate
Benjamin Bueno

Expert Cybersécurité

25 juin, 2021
Wordpress bloqué maintenance
Lorsque vous mettez à jour des fichiers racine de WordPress, des plugins ou un thème, il se peut que votre site WordPress reste bloqué en mode maintenance. Ce qu’il se passe, c’est que le site est resté bloqué en pleine mise à jour, ce qui a donc cassé la structure du site. Si vous êtes confronté à ce problème, pas de panique : c’est une erreur fréquente qui peut tout à fait être réparée sans altérer la qualité de votre site WordPress. Découvrez pourquoi votre site WordPress reste bloqué en mode maintenance, comment résoudre ce problème fréquent et comment l’éviter.

Pourquoi WordPress reste bloqué en mode maintenance ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, la page de maintenance de WordPress n’est pas une page d’erreur.
D’un point de vue technique, la page de maintenance est un fichier temporaire (.maintenance) qui se trouve dans le fichier racine de votre site WordPress.
D’un point de vue plus concret, la page de maintenance est une page qui va être automatiquement affichée par WordPress dès lors que l’on fait des mises à jour sur le site, pour informer les visiteurs qu’une mise à jour est en cours. C’est pourquoi, lorsque vous effectuez la mise à jour d’un plugin ou d’un thème et que cette mise à jour se bloque, WordPress va rester bloqué en mode maintenance. Plusieurs raisons peuvent expliquer qu’une mise à jour se bloque, parmi lesquelles une lenteur provenant de votre serveur d’hébergement, ou encore une faible mémoire. 

L’affichage de la page de maintenance n’est donc pas un problème en soi. C’est lorsque cet affichage dure plus de quelques secondes qu’il y a un problème. En effet, en tant que fichier temporaire, la page de maintenance disparaît une fois la mise à jour terminée et votre site est rétabli.

Comment sortir du mode de maintenance sur WordPress ?

Si votre site WordPress est resté bloqué en mode maintenance, vous allez devoir sortir manuellement du mode maintenance. Pour ce faire, il faudra supprimer le fichier temporaire maintenance.
Ce fichier se trouve dans le dossier racine de votre site WordPress : pour le retrouver, vous devrez vous connecter à votre client FTP (par exemple, Filezilla). Si vous ne le retrouvez pas, vérifiez que vous avez bien coché l’option d’affichage des fichiers cachés dans votre client FTP : vous devriez alors pouvoir le localiser.

Vérifier si l’erreur vient du service d’hébergement

Pour corriger l’écran blanc de la mort sur WordPress, la première chose à faire est de vérifier si l’erreur provient de votre hébergeur ou non. Si vous possédez plusieurs sites WordPress, vous pouvez vérifier si vos autres sites rencontrent cette erreur de la page blanche. Si c’est le cas, l’erreur vient de votre service d’hébergement, il faudra donc les contacter pour obtenir de l’aide. Rassurez-vous, dans ce cas-là, l’erreur est souvent temporaire. 

Si au contraire l’erreur de la page blanche concerne un seul de vos sites ou une partie seulement de votre site WordPress, vous devrez faire d’autres manipulations pour en identifier la source

rétablir un site WordPress bloqué en mode maintenance FTP

Corriger l’erreur de la page blanche avec le mode de récupération de WordPress

Si l’erreur d’écran blanc n’est pas causée par votre service d’hébergement, elle peut provenir d’un plugin ou d’un thème WordPress. Si vous disposez d’une version WordPress ultérieure à la version 5.2, vous ne devriez d’ailleurs pas rencontrer de page blanche mais seulement le message « Votre site rencontre un problème technique ». Vous recevrez alors un mail à l’adresse liée à votre compte WordPress vous indiquant quel est le plugin à l’origine du problème. Ce mail contient également un lien, qui vous permet de vous connecter au mode de récupération de WordPress afin de désactiver le plugin à l’origine de l’écran blanc de la mort. 

Si vous possédez une version antérieure à WordPress 5.2 ou que vous ne recevez pas de message électronique vous permettant de vous connecter au mode de récupération WordPress, il faudra corriger l’erreur de la page blanche manuellement.

Tutoriel pour corriger l’erreur de l’écran blanc manuellement

1. Augmenter la mémoire PHP disponible

L’une des causes les plus fréquentes de l’écran blanc de la mort est l’arrêt d’un script ayant épuisé sa limite de mémoire.
Pour résoudre l’erreur, vous devrez alors simplement augmenter la mémoire PHP disponible : le script pourra alors continuer de s’exécuter.
Pour cela, vous devez modifier le dossier wp-config.php (via cPanel ou votre client FTP). Vous trouverez dans le dossier une ligne avec un texte du type : « That’s all, stop editing! Happy blogging. ». Juste en-dessous, collez cet extrait de code : define( ‘WP_MEMORY_LIMIT’, ‘256M’ ) pour augmenter la limite de mémoire à 256 MB, ou define( ‘WP_MEMORY_LIMIT’, ‘512M’ ) pour l’augmenter à 512 MB.
N’oubliez pas de sauvegarder vos modifications ou de télécharger le dossier modifié sur votre serveur.

2. Désactiver tous les plugins

Si cette manipulation n’a toujours pas résolu l’erreur d’écran blanc de la mort, il faudra chercher du côté des plugins. Notre expérience en tant qu’administrateurs WordPress nous a montré que les plugins ou les thèmes sont les causes les plus fréquentes à l’erreur d’écran blanc de la mort. Vous devrez alors désactiver tous les plugins WordPress. Deux options s’offrent à vous :
Si vous pouvez accéder à l’administration de votre site WordPress : sur la page des plugins installés, sélectionnez tous les plugins et cliquez sur « Désactiver » dans le menu.
Si vous ne pouvez pas accéder à l’administration de votre site WordPress : vous devrez passer par votre client FTP. Commencez à vous connecter à votre site WordPress par l’intermédiaire de votre client FTP, puis rendez-vous dans le dossier wp-content. Vous y trouverez le dossier « plugins ». Renommez le dossier en « plugins-desactivated ». En effet, pour charger les plugins, WordPress va chercher le dossier « plugins » : si celui-ci a été renommé, il ne le trouvera pas et il ne chargera pas les plugins.
Si désactiver tous les plugins a résolu le problème d’écran blanc de la mort, vous devrez alors réactiver tous les plugins un à un pour trouver le plugin à l’origine du problème.

3. Désactiver le thème WordPress

Si le problème de la page blanche n’est pas causé par un plugin, cherchez du côté des thèmes. Vous devrez remplacer votre thème actuel par un thème par défaut. Pour cela, connectez-vous à votre site WordPress via votre client FTP, accédez au dossier /wp-content/themes/ et identifiez votre thème WordPress actuel. Téléchargez-le sur votre ordinateur pour le sauvegarder avant d’aller plus loin.
Ensuite, supprimez votre thème actuel : un thème par défaut le remplacera automatiquement (si ce n’est pas le cas, installez-le manuellement).
La suite des manipulations dépendra du résultat obtenu :
Si le problème est résolu : rendez-vous sur le fichier functions.php de votre thème et commencez par supprimer les espaces supplémentaires en bas de fichier. Vérifiez aussi que ce fichier ne contient pas de fonctions mal codées. Vous devrez ensuite télécharger une nouvelle copie de votre thème WordPress.
Si l’erreur de la page blanche persiste, passez à l’étape suivante.

4. Activer le mode débogage dans WordPress

Une autre solution pour réparer l’erreur de l’écran blanc de la mort consiste à activer le mode débogage dans WordPress. Pour cela, rendez-vous dans votre fichier wp-config.php et copiez-collez le code suivant :
1)  define( ‘WP_DEBUG’, true);
2) define( ‘WP_DEBUG_LOG’, true );

Vous verrez ainsi apparaitre sur votre écran (à la place de l’écran blanc de la mort) les erreurs et avertissements. Cela vous aidera à identifier la source de l’erreur de la page blanche.
Si aucune erreur ne s’affiche à la place de la page blanche, vérifiez le journal de débogage (debug.log) qui se trouve dans le dossier wp-content de votre site WordPress : ce journal contient toutes les erreurs, les avis et les avertissements.

5. Autres solutions pour réparer l’écran blanc de la mort

D’autres solutions pourront vous aider à résoudre cette erreur fréquente sur WordPress :
Vider le cache WordPress
Dans le cas où l’erreur apparait sur une page ou un article long : copier-coller un extrait de code dans le fichier wp-config.php pour augmenter la capacité de traitement de texte de PHP. Cet extrait de code est le suivant :

  1. /** Trick for long posts */
  2. ini_set(‘pcre.recursion_limit’,20000000);
  3. ini_set(‘pcre.backtrack_limit’,10000000);

demandez la réparation de votre site à un expert

Votre site web redirige vers des pages malveillantes, comme des sites de rencontre ou des publicités pour de faux produits ?

La page d’accueil a été modifiée ou a été remplacée par une autre page, comme une page à caractère islamique avec message de rançon ? 

 Un code erreur apparait à la place de votre page d’accueil ? 

Les pages de votre site internet sont anormalement lentes ? 

Votre site web mine des crypto monnaies à votre insu ?

 

Pour confirmer que votre site a bien été piraté et trouver une solution, faites appel à nos experts. 

WordPress Piraté vous propose ses services de protection et de réparation de votre site web piraté. Faites-nous confiance et confiez-nous la protection de votre site pour éviter les attaques malveillantes !

Une fois que vous avez localisé le fichier .maintenance, il vous suffit de le supprimer pour sortir votre site WordPress du mode maintenance.

Si vous ne parvenez pas à localiser le fichier .maintenance dans votre dossier racine, même après avoir affiché les fichiers cachés, vous pouvez essayer plusieurs autres solutions :

  1. Renommez votre dossier plugins/ en _plugins/ : si vous pouvez accéder de nouveau à votre site WordPress, n’oubliez pas de rétablir le nom du dossier avant d’aller plus loin. Pour trouver le plugin qui a causé le mode maintenance, essayez de désactiver / réactiver tous les plugins un à un jusqu’à ce que votre site se mette à nouveau en mode maintenance.
  2. Si renommer votre dossier plugins n’a pas rétabli votre site, faites la même manipulation avec le dossier de votre thème WordPress. Vous pourrez ainsi identifier le thème qui pose problème. 
  3. Effectuez une mise à jour manuelle du plugin ou du thème qui cause la maintenance de votre site.
rétablir un site WordPress bloqué en mode maintenance

La mise à jour manuelle crée quand même un blocage en mode maintenance ? Il existe une dernière solution qui consiste à mettre à jour le fichier wp-activate.php, qui se trouve également dans le dossier racine de votre site WordPress. Pour cela, téléchargez le fichier sur votre ordinateur via votre client FTP ou ouvrez le fichier en utilisant le gestionnaire de fichiers de votre hébergeur. Ensuite, localisez la ligne de code suivante :

define (‘WP_INSTALLING’, true)

Remplacez « true » par « false » pour obtenir le code suivant :

define (‘WP_INSTALLING’, false)

Chargez le fichier dans votre site WordPress ou enregistrez-le : le mode maintenance devrait disparaître. 

Pourquoi WordPress reste bloqué en mode maintenance

Comment éviter que son site WordPress se bloque en mode maintenance ?

Pour éviter que votre site WordPress se bloque à nouveau en mode maintenance, assurez-vous que votre plan d’hébergement soit suffisant, c’est-à-dire assez performant et avec assez de mémoire pour que votre site WordPress fonctionne correctement. Si ce n’est pas le cas, passez à un plan supérieur. Si vous ne pouvez pas passer au plan supérieur, veillez à toujours effectuer les mises à jour de plugins ou de thèmes une à une plutôt qu’en masse. Certes, vous gagnerez moins de temps, mais cela évitera de casser votre site WordPress et de perdre du trafic.

define (‘WP_INSTALLING’, true)

Remplacez « true » par « false » pour obtenir le code suivant :

define (‘WP_INSTALLING’, false)

Chargez le fichier dans votre site WordPress ou enregistrez-le : le mode maintenance devrait disparaître. 

Bon à savoir : vous pouvez personnaliser votre page de maintenance pour qu’elle soit plus attractive pour le visiteur de votre site. Pour cela, il faudra installer un plugin comme SeedProd maintenance mode (qui permet aussi de personnaliser sa page d’erreur 404 et toutes sortes de pages similaires).

Benjamin Bueno CEO Textone & WordPress Pirate
Benjamin Bueno

29 août 2021

Nos experts français assurent un support et une prestation de qualité.

je demande de l’AIDE

Recevoir un devis
Demander un devis pour réparer un site

inscrivez vous a la newsletter

Nous vous enverrons des informations utiles et de qualité pour apprendre ainsi à mieux protéger votre site.
newsletter pour actualité WorPress

Partager cet article